Un quatrième prix pour la thèse de doctorat d’Aurélie Laurent

Publié le vendredi 16 juin 2017

Le plurijuridisme et le contentieux des droits fondamentaux : étude comparée du rôle de la Cour de justice de l’Union européenne et de la Cour suprême du Canada : voilà le titre de la thèse qui vient de faire gagner un quatrième prix à son auteure, Aurélie Laurent.

Pour ce travail de recherche, ce ne sont pas moins de quatre prix qui ont été remportés par Madame Laurent, soit la médaille du Barreau de Paris remise à la meilleure l’étudiant(e) des études supérieures en droit de l’Université d’Ottawa (2015-2016), le Prix Pierre Laberge pour la meilleure thèse de doctorat en humanités à l’Université d’Ottawa (2017), le prix de la meilleure thèse de doctorat de l’Associations des Professeur.e.s de droit du Québec (2016-2017) et le Prix Albert Viala de l’Institut de France (2017). Le Prix Albert Viala de l’Institut de France a été créé par la Fondation Albert Viala-Institut de France pour récompenser une œuvre en français ayant pour objet la défense des libertés fondamentales. Il est remis annuellement et est accompagné d’une bourse au montant de 8000 euros (soit à peu près 12 169$).

Madame Laurent a d’abord obtenu sa licence en droit puis son master recherche en droit international et comparé à Toulouse en 2007. Elle a ensuite effectué un doctorat en droit en cotutelle internationale de thèse avec l’Université de Toulouse 1 Capitole et l’Université d’Ottawa. Ses directeurs de thèse étaient la professeure Frédérique Rueda (Université de Bordeaux) et le professeur Ghislain Otis (Université d’Ottawa). Durant son séjour de deux années dans la capitale canadienne, elle a participé travaux de la Chaire de recherche du Canada sur la diversité juridique et des peuples autochtones (professeur Ghislain Otis).

Elle est aujourd’hui maître de conférences à l’Université du Mans où elle enseigne de droit de l’Union européenne, le contentieux des libertés et le droit constitutionnel comparé. Ses intérêts de recherche portent sur les droits et libertés en Europe et au Canada, le droit constitutionnel comparé et le droit des peuples autochtones.

La Faculté de droit de l’Université d’Ottawa tient à féliciter Aurélie Laurent pour ce quatrième prix remporté pour sa thèse de doctorat et lui souhaite bonne continuation dans sa carrière de chercheure et de professeure en droit.

Vous pouvez télécharger une copie en format PDF de la thèse de doctorat d’Aurélie Laurent en cliquant ici.

Haut de page