L’étudiante au doctorat Angela Lee publie un article sur les complexités de la viande cultivée en laboratoire

Publié le lundi 14 mai 2018

Les travaux de l’étudiante au doctorat Angela Lee ont récemment été publiés dans le Canadian Journal of Women and the Law, éminente revue juridique féministe canadienne. L’article intitulé « Meat-ing Demand: Is In Vitro Meat a Pragmatic, Problematic, or Paradoxical Solution? » (Le questionnement de Meat‑ing : La viande in vitro, solution pragmatique, problématique ou paradoxale ?) exprime des perspectives critiques sur la viande in vitro (aussi appelée viande cultivée, viande synthétique ou viande artificielle), qui a beaucoup attiré l’attention ces dernières années.

Les nombreux avantages potentiels associés à la viande in vitro (VIV) font de sa commercialisation à grande échelle une solution évidente pour ses partisans. Ceux-ci affirment que la VIV pourrait réduire la faim, offrir des bienfaits pour la santé publique, atténuer les effets environnementaux de la production industrielle classique de viande et améliorer le bien-être animal.

Toutefois, une approche écoféministe de la VIV souligne la nécessité d’évaluer non seulement l’aspect technique et le potentiel des technologies, mais aussi la profonde vision du monde et les conséquences sociales et environnementales imprévues pouvant en résulter. L’auteure se demande si la VIV est une solution pragmatique, problématique ou paradoxale par rapport aux effets néfastes de la production de viande industrielle et de l’augmentation de la consommation de viande. L’article soutient que les déclarations optimistes proclamant le potentiel prometteur de la VIV sont trop simplistes et que la VIV mérite un examen particulier, surtout si l’on considère la façon dont elle sera réglementée.

La recherche de Mme Lee sur le sujet de l’innovation en matière d’industrie alimentaire et des animaux issus de la biotechnologie a été par ailleurs publiée dans le Canadian Journal of Food Studies et fait partie d’un ouvrage à paraître, Food Law in Canada (La législation alimentaire au Canada), qu’elle coédite avec les professeures Heather McLeod-Kilmurray et Nathalie Chalifour. Angela donne également, avec la professeure McLeod-Kilmurray, un cours pour les années supérieures sur la législation alimentaire.

Haut de page